|

Proses, il est clair qu’à la vue du titre de ce spectacle mêlant rap et littérature, j’ai été de suite dans la curiosité de voir ce que ça pouvait donner. L’institut Du Monde Arabe était le lieu qui nous accueillait pour ce spectacle. Et quoi de mieux que cet endroit magnifique pour cette expérience sans précédent.

Issam Krimi (pianiste, compositeur et producteur) créateur de ce rendez-vous était accompagné de Chilla, Lord Esperanza rappeurs de talent ainsi que le beatmaker Dtweezer et du quatuor Zaïde.

 

Sans suspens aucun,  je peux vous dire que l’expérience fut réussie. Si je suis de ces gens qui pensent que rien ne vaut la scène pour voir la valeur d’un artiste, cet événement ne va pas me convaincre du contraire. Si la présence des deux MC que sont Chilla et Lord Esperanza furent exceptionnelles de justesse tant dans l’interprétation de leurs titres respectifs que dans la lecture littéraire de Mata Ari de Paolo Coelho (saisissant) ou de Chevelure de Baudelaire (prenant). La symbiose avec Issam Krimi , Dtweezer et Zaïde fut un cocktail des plus exquis et on se laissa balancer la tête ou même fermer les yeux pour s’imprégner au mieux de ce cadeaux que l’on nous offrait.

La scène a ce pouvoir que la musique en écoute que nous consommons n’a pas. L’interprétation nous donne l’étendu du côté émotions dont nous avons besoin pour comprendre parfois dans quelles dispositions le créatif ici l’artiste veut nous faire entrer dans son univers. Ce qui donne le titre « Je n’ai pas oublié » de Chilla étincelant où elle parle de son père disparu ou de « Drapeau Noir » de Lord Esperanza grandiose.


Que dire de Issam Krimi qui dans un solo nous a époustouflé de toute sa classe pour interpréter au piano « Tout va bien » de Orelsan ! Le quatuor Zaïde que je découvrais, ces musiciennes donnaient encore plus de corps à l’interprétation des titres mais surtout cette douceur musicale qui nous emmena parfois loin, hors des murs de l’institut du monde arabe. Et enfin Dtweezer qui distillait de main de maitre le beat qui fallait, la justesse à l’état pur!

Plus d’une heure et demi de bonheur , de musique , de génie musicale et d’interprétation magistrale ! Cette idée initié par Issam Krimi est un succès. Je vous invite à découvrir l’univers de ces artistes hors du commun et d’avoir la chance de voir leurs prochaines représentations !

Un mot ÉTINCELLANT !

Last modified: 14 novembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.